Biographie

Je m’appelle Pauline Bussi, j’ai 31 ans, et suis bien déterminée à apporter ma pierre à l’édifice d’un monde qui me plaît.

Un monde qui me plaît est un monde où les gens s’écoutent, dialoguent, échangent, et tendent l’oreille autour d’eux. Ecoutez… une voix, un oiseau qui chante, le brouhaha d’un marché, ou la mélodie de la pluie qui tombe… C’est un monde sensible qui vous parle. Imaginez ce monde où l’image ne prend pas plus de place que le son.

J’ai fait des études de journalisme à Cannes et Lannion. J’ai entendu le son de la mer et de nombreux conseils pour travailler de manière éthique.
J’ai vécu en Grèce. J’ai entendu les racines de notre langue française et la gentillesse d’un peuple autrement que par le prisme de la crise.
J’ai voyagé à New-York et tendu mon micro à des américains francophones des 4 coins du monde.
J’ai travaillé dans une radio associative à Bourg-en-Bresse, devant et derrière les micros. J’ai entendu plein de voix d’hommes et de femmes qui œuvrent pour leur territoire local.
Je suis à mon compte pour vous accompagner, et moi aussi construire et développer des projets sonores.

Un monde qui me plaît est un monde où on respecte la nature. Où être « écolo » n’est pas une mode, mais une preuve de profond respect pour la Terre qui nous héberge.

J’ai grandi dans les Hautes-Alpes où j’ai appris à m’émerveiller de la beauté de la nature à chaque saison.
J’ai fait du wwoofing (bénévolat à la ferme), à plusieurs reprises.
Je défends les droits des animaux et l’alimentation respectueuse de l’environnement.
J’ai un jardin et suis passionnée de permaculture.

Un monde qui me plaît est un monde où les femmes sont les égales des hommes, où la culture est l’égale du sport, où les valeurs humaines et sociales sont plus fortes que la peur de l’autre.

Je lutte contre les clichés et les inégalités au quotidien.
Passionnée de danse, je fais l’éloge du mouvement.
Sensible et à l’écoute de l’Autre, je tisse des liens entre nous tou.te.s.

Contactez-moi !